Essai d'analyse sociologique. Et son explosion n'est pas loin. Le droit du sol est à l’UMP ce que le droit de vote des étrangers pour les élections locales est au parti socialiste depuis François Mitterrand. En 1991, Valéry Giscard d’Estaing fustigeait déjà une immigration-invasion. Les réactions sont immédiates : plusieurs membres du gouvernement prennent vivement à partie l'ancien présid L’article sera disponible à la lecture pour votre bénéficiaire durant les 72h suivant l’envoi de ce formulaire, en cliquant sur le lien reçu par e-mail. Si l'on ne fait rien maintenant, à terme, ce sera l'explosion sociale", explique-t-il alors que le nombre de reconduites à la frontière dans les collectivités territoriales représente à peu près la moitié du total national. INTERVIEW - Après un hiver 2019-2020 déjà tronquée, les 250 stations de ski françaises redoutent une "saison blanche". Prudence donc... Mais cette poussée de la Droite populaire au sein de l'UMP se confirmera, face à une autre partie du parti, plus attaché au droit du sol comme valeur républicaine fondamentale. La nationalité française "devra être demandée et acceptée; son acquisition ne saurait résulter de mécanismes purement automatiques", précisait ce programme. Un statut acquis en 2011. "Il faudrait envisager [sa remise en question] pour certaines collectivités d'outre-mer, car nous sommes confrontés à des politiques de peuplement non maîtrisées. De nombreux autres pays appliquent ou intègrent des éléments du droit du sol dans leur législation (droit du sol simple ou double). Ce n'est pas la première fois que la droite remet en cause le droit du sol. "Jean-François Copé défend une position qui était en son temps au programme de la plate-forme commune UDF-RPR qui avait porté au pouvoir Jacques Chirac en 1986", s'est réjoui Jacques Bompard, député-maire ex-FN d'Orange, ce mercredi. Le droit du sol, un sujet sur lequel Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing ont joué à la surenchère en 1991. Search the world's information, including webpages, images, videos and more. L’ancien président français Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre, à l’âge de 94 ans, des suites du Covid-19, a annoncé la … Pour devenir français, le jeune doit en « manifester la volonté ». Bruxelles, Institut de Sociologie, 1965, 8°, pp. On est français si on naît d'un père ou d'une mère française.". L’ancien chef d’État Valéry Giscard d’Estaing s’est éteint à 94 ans des suites d'une infection au Covid-19. Eric Zemmour, la tentation présidentielle, Lagardère, Universal Music... Ce que mijote Vincent Bolloré, ENQUÊTE. De Oliveira e Castro L. P., Politica ultramarir na portuguesa . Certes, "stopper le flux d'immigration irrégulière" est une priorité... mais le droit du sol reste "une grande tradition française". Un écho à la ligne Pasqua des années 93-98. Au vu des prises de position de Jean-François Copé, en mai 2013 dans Valeurs Actuelles et cette semaine, et des remous dans les rangs de l'UMP, où Patrick Devedjian et Christian Jacob se montrent nettement plus prudents par exemple, la question ne semble pas tranchée de façon si définitive à droite. En juin 1990, il reviendra sur le sujet en s'inquiétant de la "crise d'identité nationale" de la société française "sous la pression de l'immigration, de l'intégrisme et de l'affaissement des valeurs". Droit de l'Union européenne. Henri Guaino et Patrick Devedjian sont tous deux sur la même ligne que Nicolas Sarkozy qui avait déclaré en 2012, « Nous garderons le droit du sol. Cette fonctionnalité est réservée à nos abonnés. Valéry Giscard d’Estaing est le second président français à avoir fouler le sol de la Réunion le 20 octobre 1976. La France, par la voix de Valéry Giscard d’Estaing, évoquera le droit du peuple palestinien à une patrie. "Le droit du sol, c'est l'automaticité. En 1991, … Droit du sol: la grosse contradiction de Nicolas Sarkozy. Mort de Valéry Giscard d’Estaing : Non, l’ancien président n’a pas « confessé » que « sa plus grande erreur » a été le regroupement familial 20 Minutes Fake Off 03/12/2020 Sanofi, épisode 1 : Les origines d'un échec retentissant. Découvrez nos newsletters complémentaires, La critique du droit du sol : une ritournelle à droite, Réécouter C’est désormais prouvé : pour les parents, la crise du coronavirus, c’est l’enfer, C’est désormais prouvé : pour les parents, la crise du coronavirus, c’est l’enfer, Les Daft Punk annoncent leur séparation (1993-2021). Assurez-vous que la personne à laquelle vous offrez l’article concerné accepte de communiquer son adresse e-mail à L’Express. Dans sa version stricte (nationalité inconditionnelle pour les personnes nées dans le pays), le droit du sol est en vigueur dans tous les pays du continent américain hormis Cuba et la Colombie, et seulement dans très peu de pays en dehors de ce dernier (Pakistan, Tchad, Tanzanie, Lesotho, Fidji, Tuvalu). Cette "manifestation de volonté" est supprimée par le gouvernement Jospin en 1998, qui rétablit l'automaticité de l'obtention de la nationalité française à la majorité pour les enfants nés en France et qui ont résidé dans le pays au moins cinq ans. Concrètement, dans le domaine social, il souhaite des réformes de modernisation, faire en sorte qu'il n'y ait plus de décalage entre la loi et les moeurs de l'époque. Sarkozy : « Le droit du sol, c’est la France » S’attaquer au droit du sol n’est pas une nouveauté à droite. Propos recueillis par Frédéric Says : Depuis les années 1980, le Front national réclame l’abolition totale du droit du sol, c'était d'ailleurs inscrit dans le programme présidentiel de Marine Le Pen . Il avait été président de 1974 à 1981. Sylvain Fort : La polémique sur "l'islamo-gauchisme" cache l'éléphant ... Pierre Assouline : Pleins feux sur l'échec littéraire, COMPARATIF SMARTPHONE avec Meilleurmobile, GUIDE DEFISCALISATION avec L'Express Votre Argent. Il propose d’abroger le droit du sol en instaurant « le seul droit du sang ». Une erreur est survenue. En 1991, l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing dénonce « l’immigration-invasion » et propose d’instaurer « le droit du sang ». Giscard a fait des choix funestes qui sont à la source des maux structurels dont souffre la France aujourd’hui. "L'immigration-invasion" de Valéry Giscard d'Estaing E. Badinter: "Le ressenti des réseaux sociaux dicte de plus en plus sa... Est-il trop tard pour appliquer la stratégie zéro Covid en France ? Droit du sol: la droite n'en est pas à sa première poussée de fièvre ». "C'est un sujet qui mérite beaucoup de respect et qui doit être préservé." Une façon de tacler le très chiraquien François Baroin... et d'oublier la sortie de Jacques Chirac en 1991. Pour se détendre, les week end, avec ses compères, michel droit le journaleux en chef de l’époque, et le roi (des cons) juan carlos, ils partaient chez bokassa, pour tuer des éléphants, des girafes, des rhinocéros. Valérie Giscard Destin : "Ce pays n'est pas une terre d'immigration" du Lepen dans le texte, mais il a tout de meme une rue à son nom à Amiens...bon … Il a fait le choix du traitement social (préretraites en masse et chômeurs indemnisés à 90%) pour accompagner les réductions d’emplois dans les industries traditionnelles au lieu de favoriser la reconversion des salariés licenciés. Mais en réalité, la France a d'abord inventé le droit du sang, avant de se ranger au droit du sol… Jean-François Copé veut « une nouvelle politique de l’immigration », et cela passe d’abord selon lui par la réforme du droit du sol.Le président de l’UMP va déposer d’ici la fin de l’année une proposition de loi prévoyant la fin de l’acquisition automatique de la nationalité française pour les enfants nés en France mais ayant des parents étrangers. Elle dénonce une manoeuvre électoraliste de la part de l’UMP. Et de dénoncer, à nouveau, "les mécanismes d'acquisition automatique" de la nationalité française. Deux ans plus tard, la loi Pasqua est promulguée. Et son explosion n'est pas loin. Ce 20 octobre 1976, pas moins de 100 000 personnes font le déplacement jusqu'à l'aéroport de Gillot pour saluer la venue du chef de l'état. reactions aux propos de valery giscard d'estaing a propos du droit du sol et du droit du sang. Or, l'automaticité abime l'idée que chacun se fait de la France et ce pour une raison simple : tout ce qui est automatique n'a aucune valeur. Le droit du sol, un sujet sur lequel Jacques Chirac et Valéry Giscard d'Estaing ont joué à la surenchère en 1991. 500 000 Algériens dans le viseur. Avril 1998 – La loi Guigou sur la nationalité restaure, de manière incomplète, le droit du sol, très sérieusement amputé par la loi Pasqua de 1993. Bouvier P., L'accession du Congo belge à l'in-dépendance. Mais Giscard veut aller beaucoup plus loin. François Baroin, alors ministre de l'Outre-mer, estime que "le droit du sol ne doit plus être un tabou". Mais couplé avec le droit du sol et la facilité de régularisation des clandestins, il crée une vraie bombe à retardement. Mais couplé avec le droit du sol et la facilité de régularisation des clandestins, il crée une vraie bombe à retardement. Il propose également de substituer le « droit du sang » à celui du « droit du sol » pour l'acquisition de la nationalité française. Alors que, comme d’habitude, les hommages de l’ensemble de la classe politique pleuvent, quelques rappels sur le parcours et l’oeuvre de ce fossoyeur de la France ne … L'ancien président de la République déclare alors dans les colonnes du Figaro Magazine: "La facilité des déplacements et l'ouverture des frontières, qui rendent désormais possible de choisir à son gré le lieu d'une future naissance recommandent de revenir à la conception traditionnelle de l'acquisition de la nationalité française: celle du droit du sang. L’ancien chef d’État Valéry Giscard d’Estaing s’est éteint à 94 ans des suites d'une infection au Covid-19. Plus récemment, en 2005, L'ancien président de la République française, Valéry Giscard d'Estaing, est mort mercredi soir, à l'âge de 94 ans. Et à droite? Le cas de Mayotte passionne décidément l'UMP... Début 2008, le cas de cette île où la population issue de l'immigration clandestine atteint 30% de la population totale suscite de nouveaux commentaires à droite. La directive 2003/86/CE du 22 septembre 2003 [20] pose les règles minimales pour les États membres concernant le regroupement familial.. La directive précise à l'article 8 que l'État doit permettre à un étranger séjournant sur le territoire national de faire venir son conjoint et ses enfants mineurs au plus tôt dans les deux ans qui suivent son arrivée. Nous sommes au milieu des années 1970. La nationalité française, il faut la vouloir." "Nous devons remettre en cause le caractère sacré du droit du sol et ériger en critère absolu la volonté de devenir français [...] Le fondement de la nationalité, c'est la volonté exprimée et assumée. Il apporte ainsi, dans les colonnes du Parisien, son soutien à un amendement au projet de loi sur l'immigration, déposé par Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes, qui prévoit de rétablir la manifestation expresse de volonté en vigueur de 1993 à 1998. Confrontée, à l’époque, à l’une des premières hausses importantes du chômage, la France a interrompu depuis 1974 l’immigration de nouveaux travailleurs. Réécouter Cycle Racine par France Culture avec la Comédie-Française (8/7) : Mithridate (1672), Cycle Racine par France Culture avec la Comédie-Française (8/7) : Mithridate (1672), Réécouter Quatre contresens philosophiques (1/4) : Socrate : “Connais-toi toi-même”, Quatre contresens philosophiques (1/4) : Socrate : “Connais-toi toi-même”. C'est Valéry Giscard d'Estaing qui ouvre la séquence suivante, amenant Jacques Chirac à se positionner sur le droit du sol, en septembre 1991. S’y attaquer n’est donc pas une nouveauté à droite, mais avec l’affaire Léonarda et les municipales qui approchent, les occasions sont toutes trouvées pour relancer le débat. Le président Giscard d’Estaing est donc mort, à l’âge de 94 ans. Durant son unique septennat, Valéry Giscard d’Estaing, aussi appelé VGE, a mené plusieurs réformes d'importance dont l'accès au droit de vote dès 18 ans au lieu de 21 ans, la … Amendement rejeté. D'ici 3 mois Mamoudou Gassama sera français. giscard assoumou-ella (2020): "covid-19 and financial stress: modeling the impact on the main european and new york stock exchanges", euroasia congress on scientific researches and recent trends-vii, december 6-9, 2020 / baku, azerbaijan, abstract book 85. L’ancien chef de l’État de 1974 à 1981, âgé de 94 ans, était hospitalisé dans le service de cardiologie du CHU Trousseau de Tours depuis la mi-novembre. Le droit du sol, une tradition régulièrement remise en cause. (...) Je voudrais m'inscrire dans la tradition qui a été celle de Jacques Chirac qui connaît l'Outre-mer, qui apprécie l'Outre-mer", ajoute alors le ministre de l'Intérieur. Qu'en dira le candidat Nicolas Sarkozy? La proposition de Copé divise à l'UMP "Le droit du sol, c'est la France." Deux ans plus tard, le gouvernement Balladur réforme le code de la nationalité et restreint le droit du sol, en introduisant la nécessité que les jeunes nés en France de parents étrangers fassent une demande explicite entre 16 et 21 ans. C'est encore une interview accordée au Figaro Magazine qui provoque une autre poussée de fièvre de la droite. Le droit du sol, c’est la France ». 392. Une idée reprise par Christian Estrosi en 2008, mais qui sera finalement abandonnée. Offrez gratuitement la lecture de cet article à un proche : « VIDEOS. En 2010, toutefois, il n'approuve pas les parlementaires UMP qui tentent de rétablir la "manifestation expresse de volonté" en vigueur en France de 1993 à 1998. Actuellement, tout enfant né de parents étrangers devient automatiquement français à sa majorité, à condition de vivre sur le territoire ou d’y avoir vécu pendant au moins 5 ans depuis l’âge de 11 ans. 1998 – A l’occasion de la mise en place de la CMU, le Gisti participe à la rédaction d’une plate-forme sur l’accès aux soins des étrangers en situation irrégulière. L’ancien président de la République est décédé ce mercredi 2 décembre, à l’âge de 94 ans, des suites du Covid-19. Réécouter De quoi l'islamo-gauchisme est-il le nom ? L’occasion de revenir sur le parcours de cet homme, qui ne se sera jamais remis du licenciement que lui a infligé le peuple français, en 1981. Nous sommes au milieu des années 1970. Si … - itw de brnard tapiedeclarant que vge veut en faire plus que chirac. L'une d'entre elles prévoyait le retour de la "demande écrite" de l'enfant né en France de parents étrangers pour devenir français à sa majorité. Le droit du sol, j'y tiens. En 1991, dans un entretien au Figaro magazine, l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing dénonçait « l’immigration-invasion » et proposait d’instaurer le « droit du sang ». - itw de brnard tapiedeclarant que vge veut en faire plus que chirac. Un écho aussi au programme de Philippe de Villiers, défendu en août 2006 dans les colonnes du Figaro par un certain Guillaume Peltier... devenu leader de la Droite forte, un courant de l'UMP. il n’y a pas de « droit du sol » en France….. supprimé en 1803 , faut se mettre à jour depuis le temps !, le droit du sol (sol = terre, fief, seigneur, roi = droit valable sous la monarchie, « droit du sang » = droit lié à la République) Il suffit tout simplement d’OUVRIR un CODE CIVIL actualisé : 1 enfant né en France en 2018 de parents étrangers reste… étranger donc n’a pas la nationalité … Voyant là un débat "légitime", le président de l'UMP appelle à "muscler notre législation" face aux "détournements de procédures". Un mois plus tard, son successeur à ce poste, Yves Jégo, revient sur ses propos, après les critiques de la gauche. Le droit du sol fait partie des grands principes de la République française depuis 1889, et c’est plutôt à l’honneur de la France. L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing était allé plusieurs fois en Vendée, notamment à La Rabatellière en Vendée, en 1979. Les propos sont signés Christian Vaneste, député UMP du Nord, en octobre 2010. - itw de jean pierre chevenement evoquant l'emergence d'une maladie mentale contre les emigres. Sans Valéry Giscard d'Estaing, la France aurait pu être pionnière d'Internet En 1978, VGE donne la priorité au Minitel. Après la cérémonie de passation des pouvoirs au nouveau président de la République François MITTERRAND, Valéry GISCARD D'ESTAING quitte à pied le palais de l'Elysée sifflé par certains et applaudi par d'autres. Même son de cloche du côté de Patrick Devedjian , le président du conseil général des Hauts-de-Seine qui est "pour le maintien absolu du droit du so l". On apprend ce mercredi soir la mort du 20e président de la République française, Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien chef de l’État de 1974 à 1981, âgé de 94 ans, était hospitalisé dans le service de cardiologie du CHU Trousseau de Tours depuis la mi-novembre. Valéry Giscard d'Estaing est mort du Covid à 94 ans [PHOTOS] ... il organisait tous les mois un dîner dans des familles. Jusqu'en 1789, dans le monde de la monarchie, être françai… Cette fois, Christian Estrosi, secrétaire d'État à l'Outre-mer, envisage d'exclure du droit à la nationalité française les enfants nés de parents en situation irrégulière à Mayotte, à titre exceptionnel. Ce monsieur a voulu renvoyer 500 000 Algériens, arrêter le regroupement familial, remettre en cause les accords d'Evian, il voulait aussi mettre en place " le droit du sang" en lieu et place du "droit du sol" en 1990 il met en place le quota zéro immigration. - itw de jean pierre chevenement evoquant l'emergence d'une maladie mentale contre les emigres. Les droits de l'élite, militante contre l'éolien Elu en 1974, Giscard, bourgeois humaniste bien éduqué, souhaite en ingénieur créer une dynamique intellectuelle […] C'est ensuite Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, qui rebondit sur la polémique. La France, le sol et le sang Dans son article sur l'immigration, M. Giscard d'Estaing a remis en question l'un des fondements du droit de la nationalité Le Monde Une dose quotidienne de culture et de savoirs. L’ancien chef de l’État de 1974 à 1981, âgé de 94 ans, était hospitalisé dans le service de cardiologie du CHU Trousseau de Tours depuis la mi-novembre. Le président de la République le rappellera à plusieurs reprises, comme dans un entretien en 1977, dans lequel il assure aussi que « la paix, pour exister, ne peut être qu’une paix globale. Condoléances aux proches de Valéry Giscard d'Estaing. Ainsi, un enfant né en France peut obtenir la nationalité française de plein droit. En 1991, dans un entretien au Figaro magazine, l’ancien président de la République Valéry Giscard d’Estaing dénonçait « l’immigration-invasion » et proposait d’instaurer le « droit du sang ». Le premier est que Giscard tenta de forcer au départ des centaines de milliers d’immigrés algériens dont le séjour en France était parfaitement régulier. Sa sortie suscite une levée de boucliers à gauche et dans le milieu associatif. Valéry Giscard d’Estaing est mort. Président d'une France en crise, il fut l'artisan de nouvelles libertés publiques et un ardent soutien du progrès technologique. Ce débat traverse la droite depuis plus de 20 ans. En 2018, il confessa que sa plus grande erreur fut d'instaurer le regroupement familial. Il avait dîné avec 500 Vendéens. En 2011, on retrouve son influence parmi les 15 propositions qui avaient vocation à nourrir le projet de Nicolas Sarkozy pour l'élection présidentielle de 2012. Et en effet, la réforme du droit du sol faisait bien partie du corpus de propositions du RPR et de l'UDF, en février de cette année-là. Essayer de ramener nos notions modernes d'acquisition de la citoyenneté et d'identité nationale au temps des rois est une parfaite absurdité pour une raison simple : sous l'ancien régime, ni la notion de nation, ni celle de citoyen n'ont le moindre sens. sterne28. En décembre 2002, lors du sommet de Laeken, lorsque les chefs d’Etat et de gouvernement décident d’une nouvelle méthode pour réformer le fonctionnement de l’UE, et la rendre plus transparente et plus efficace, ils font appel à Valéry Giscard d’Estaing pour présider la Convention sur l’avenir de l’Europe. «Col-lection du Centre national d'étude des problè-mes sociaux de l'industrialisation en Afrique noire». Plus récemment, en 2005, François Baroin , ministre de l’Outre-mer, estime qu’il « faudrait envisager une remise en cause du principe du droit du sol notamment à Mayotte », confrontés aux problèmes d’immigrations clandestines. Le ministre de l'Immigration Eric Besson, renvoie la patate chaude à une mission parlementaire. Le projet de Giscard a été résumé en une formule : faire de la France, une « société libérale avancée ». On ignore où M. Hortefeux a appris l'histoire mais cela ne peut pas être chez des historiens. L’Assemblée nationale a validé vendredi soir 12 février les nouveaux outils du projet de loi séparatisme pour permettre aux associations cultuelles de se financer. Le droit du sol est un principe sur lequel repose traditionnellement le droit de la nationalité française. Réécouter Ernest Pignon-Ernest, plasticien autodidacte, amoureux des artistes d'autrefois, Ernest Pignon-Ernest, plasticien autodidacte, amoureux des artistes d'autrefois, estime qu’il « faudrait envisager une remise en cause du principe du droit du sol notamment à Mayotte, Droit du sol : fantasmes et réalité, le billet politique d'Hubert Huertas, Immigration au XXe siècle : comment change la population française, « Comment va le monde ? Valérie Giscard d’Estaing s’oppose au projet de train à grande vitesse (TGV) de la SNCF, lui préférant le projet d’aérotrain (en photo, le reste de l’infrastructure test). À l’heure de la disparition de l’ancien président de la République Valéry Giscard D’Estaing, la Vallouise se souvient de son séjour dans la vallée. Ce principe détermine la nationalité d'une personne en raison de son lieu de naissance. Google has many special features to help you find exactly what you're looking for. En 1986, le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua porte un buste de Marianne... et un projet de loi restreignant le droit du sol pour les enfants de parents étrangers nés sur le territoire français. Pour devenir Français, ils devront « en faire la demande » , a déclaré Jean-François Copé . Dans le domaine politique, il souhaite davantage de démocratie et laisser s'exprimer les différents courants de … Droit du sol : fantasmes et réalité, le billet politique d'Hubert Huertas, Le monde selon Edwy Plenel , Droit du sol ou les politiques en perdition, Droit du sol : l'UMP s'invite sur le terrain du FN, est dans l'appli Radio FranceDirect, podcasts, fictions. Cette vieille ordure de giscard aura passé sa vie à faire du mal. Il s'était même prononcé pour le remplacement du droit du sol par celui du sang. Pour en profiter, abonnez-vous. Après Valéry Giscard d’Estaing, Charles Pasqua ou François Baroin, c’est au tour de Jean-François Copé de remettre en cause le « droit du sol », en proposant mardi de le réformer. La proposition de réforme de Jean-François Copé sonne comme un air de déjà-vu. Et de préciser: "Etre Français, ce n'est pas un don du sang, c'est un don de soi. Par Philippe Brassac, directeur général de Crédit agricole SA, Charlie Hebdo : cinq ans après le choc, le procès, Boris Johnson, Premier ministre britannique, La commission européenne d'Ursula von der Leyen, Alexeï Navalny, opposant russe à Vladimir Poutine, Joe Biden, le candidat démocrate qui défie Donald Trump, Coronavirus : les entreprises s'adaptent face à la crise, Apple: les coulisses de l'entreprise la plus secrète au monde, Elon Musk, milliardaire mi-mégalomane, mi-visionnaire, Enquête. », d’après les textes de Marc Favreau (Sol), Théâtre des Carmes - André-Benedetto à Avignon. Enfin, pour Dominique de Villepin cette controverse, à la suite de l'affaire Léonarda, marque une perte de sang-froid de la classe politique : "la politique, ce n'est pas de rentrer dans les cas individuels". Sarkozy : « Le droit du sol, c’est la France » S’attaquer au droit du sol n’est pas une nouveauté à droite. En 1991 , l’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing dénonce « l’immigration-invasion » et propose d’instaurer « le droit du sang » . Après la victoire électorale de mars 1986, le projet de loi porté par le ministre de l'Intérieur Charles Pasqua, très critiqué par la gauche, n'ira cependant pas au bout du processus. reactions aux propos de valery giscard d'estaing a propos du droit du sol et du droit du sang. Le fond de l'affaire: les deux ministres du gouvernement Villepin cherchaient à montrer qui était "le patron" sur le thème de l'immigration, d'après Les Echos, et Nicolas Sarkozy se "félicitait" aussi de ne pas être, "exceptionnellement", à l'origine d'une "polémique qui met à mal une certaine idée de la République", ajoutait Le Monde... François Baroin et Nicolas Sarkozy en novembre 2005, deux mois seulement après leur passe d'armes sur le droit du sol et les collectivités d'outre-mer. Réformer le droit du sol ne fait pas l’unanimité à droite. Sa fin de mandat est entachée par l'affaire des diamants de Bokassa, révélée en 1979 par le Canard enchaîné . La gauche s’insurge et l’extrême droite l’accuse de récupérer ses idées. A l'occasion d'une visite à La Réunion, où la sortie de François Baroin n'a guère été appréciée, Nicolas Sarkozy précise qu'aucune position n'est encore été "arrêtée". Trois ans plus tard, Mayotte accède au statut de département-région. Même Charles Pasqua, lui-même, ne souhaite pas alors "remettre en cause le droit du sol", comme il l'a déclaré dans le même quotidien. En réalité, ils se livrent à une véritable surenchère, sous les yeux de la gauche qui s'en indigne et de l'extrême droite qui les accuse de lui courir après. Veuillez réessayer. Le 21, Valéry Giscard d'Estaing, dans un article publié par le Figaro-Magazine, parle d'un risque d'« invasion » à propos de l'immigration. Réécouter Le confinement sert-il à quelque chose ? Le droit du sol à la française vit ses dernières heures à Mayotte, où les enfants nés sur le sol ultramarin auront plus de mal à devenir Français. Valéry Giscard d’Estaing et Simone Veil constatent que le pays arrive à la ligne de partage des eaux, le lieu où notre société de chrétienne devenait païenne et ils en ont tiré les conséquences. Brasserie Lipp has been serving its classy Left Bank clientele Alsatian delicacies and 'blond' beer since 1880, when Léonard Lipp left his native Alsace to set up this world-famous establishment on the Boulevard Saint-Germain. Deux ans plus tard, la loi Pasqua est promulguée. En 1993, sous le gouvernement Balladur, le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua fait voter une loi qui supprime l’obtention automatique de la nationalité française à la majorité, une première depuis 1889 . Le cas de l'île de Mayotte où "des mères viennent accoucher là pour que leurs enfants obtiennent la nationalité française" retient particulièrement son attention: "On peut également envisager de modifier ou de suspendre temporairement certaines règles relatives à l'acquisition de la nationalité française" sur cette île qui aspire alors au statut de département-région d'outre-mer.